Sabiana va avec la Fiat 500L en Serbie

Il a fallu trois ans de travail dur et intense pour réhabiliter l'usine de Kragujevac en Serbie centrale, et la rendre opérationnelle pour le démarrage de la production de la Fiat 500L. Pour atteindre cet objectif, à parti de 2010 l'entreprise turinoise a investi plus d'1 milliard d'euro et fourni plus de 1 100 000 heures de formation aux 2000 employés.  En créant ainsi, dans le pays une  nouvelle culture industrielle. Présente en Serbie depuis 1953, en collaboration avec le groupe Zastava, Fiat a réussi à créer un complexe de production à l'avant-garde en termes d'infrastructures, machines et systèmes de production. La capacité de production de l'usine, qui s'étend sur 1,4 millions de m2, permet la réalisation de 200 000 voitures par an, produites selon des standards technologiques permettant d'autres cycles de production, de faciliter la maintenance, réduire la consommation d'énergie et assurer la qualité de la voiture. Qui dépend, également, de la qualité des processus: les murs, le toit et le sol de l'atelier carrosserie sont assemblés avec précision, les installations sont grandes et simples afin de faciliter l'entretien tout en assurant des performances et une fiabilité élevées. L'usine Serbe, en outre, a été réalisée selon le concept de durabilité environnementale et humaine. 1000 arbres autochtones ont été plantés autour de l'usine et un lac biologique a été créé et abrite des espèces en voie de disparition; de plus le Fiat Biodiversity Value Index a été mis en place: c'est un indice qui mesure les relations qui existent entre activités humaines et biodiversité. Mais une partie du mérite du confort de l'usine de production Fiat serbe revient également à Sabiana. Qui, pour répondre aux besoins du client, a produit spécialement 200 aérothermes chauffer le bâtiment de Kragujevac selon des critères qui garantissent une efficacité maximale en termes de consommation et de performances. En outre 300 aérothermes de production standard Sabiana ont été installés qui, grâce à leur souplesse de réglage de la température de l'eau, permettent d'obtenir des températures de sortie de l'air semblables à celles du corps humain. Voilà pourquoi Sabiana qui produit des aérothermes depuis 1935 et les exporte dans 40 pays, est leader en Europe.