Dernières nouvelles

Newsletter

Le décret Sblocca Italia modifie le Testo Unico Edilizia.

Le décret Sblocca Italia (DL 133/2014 converti par la Loi 164/2014) a introduit de nombreux changements au Texte Unique sur la Construction. Les nouveautés les plus importantes sont récapitulées ci-dessous : Remembrements et fractionnements Le rayon d’action des interventions d’entretien et de petite transformation est agrandi, en permettant de réaliser ces petites interventions avec une simple « communication de début d’activité » (Cil) signée par un concepteur. Seront donc que « libres » et gratuits les fractionnements ou les remembrements d’unités immobilières et tous les interventions d’entretien extraordinaire qui impliquent aussi de modifier des volumes et des surfaces d’une unité unique. Cette simplification pourrait intéresser potentiellement l’ensemble des 26 millions d’Italiens environ qui sont propriétaires d’une maison. Avant le Sblocca Italia, toutes les interventions de construction sur des unités immobilières existantes, qui modifiaient les surfaces ou le volume, étaient soumises à un permis de construire, avec tout le parcours de délivrance de l’arrêté de la commune avant 90 jours et le payement de l’impôt de construction. À présent, en revanche, ces interventions pourront être réalisées – à condition que la volumétrie globale du bâtiment ne soit pas altérée – simplement avec l’aide d’un technicien agréé, qui envoie à la commune le projet et la certification de conformité urbanistique ; on pourra alors commencer immédiatement les travaux. Permis de construire Le terme pour l’examen des documents préparatoires (de 120 à 60 jours) sera réduit pour les communes avec plus de 100 000 habitants ; il sera possible de demander la prolongation de la validité du permis, après 3 ans à partir du début des travaux, en cas de difficultés techniques ou de nouvelles conditions (en fait, de très nombreux cas) ; il sera aussi possible de demander, avec une simple Scia, certaines variantes qui ne sont pas essentielles pour le projet, sans besoin de demander un nouveau permis. Ces trois changements simplifient un peu la vie des citoyens pour les interventions les plus complexes aussi (rénovations avec changement de volume ou d’élévation, agrandissements, nouvelles constructions). Requalification urbaine Les Communes et les Régions pourront réduire les frais d’urbanisation primaire et secondaire, les coûts de construction et l’impôt de construction, pour faciliter les interventions de rénovation au lieu que celles de nouvelle construction, dans le but de réduire la consommation de terrain. Règlement unique sur la construction Il était attendu par les professionnels et les entreprises pour éliminer les quelque 8000 règlements communaux en vigueur aujourd’hui. Il sera prêt avant novembre 2015 et adopté par le gouvernement, les régions et les autonomies locales. Réduction Irpef de 20 % Jusqu’à maximum de 300 000 € des frais soutenus entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2017, pour acheter de nouvelles maisons en classe énergétique A ou B ou rénover des maisons existantes, et les louer avec loyer fixe pendant au moins 8 ans. Rent to buy Les normes relatives au « rent to buy », le contrat de jouissance en fonction de la vente successive des immeubles, sont réorganisées. Testo Unico Edilizia mis à jour Le décret Sblocca Italia (DL 133/2014 converti par la Loi 164/2014) a introduit de nombreux changements au Texte Unique sur la Construction. Les nouveautés les plus importantes sont récapitulées ci-dessous :  Remembrements et fractionnements Le rayon d’action des interventions d’entretien et de petite transformation est agrandi, en permettant de réaliser ces petites interventions avec une simple « communication de début d’activité » (Cil) signée par un concepteur. Seront donc que « libres » et gratuits les fractionnements ou les remembrements d’unités immobilières et tous les interventions d’entretien extraordinaire qui impliquent aussi de modifier des volumes et des surfaces d’une unité unique. Cette simplification pourrait intéresser potentiellement l’ensemble des 26 millions d’Italiens environ qui sont propriétaires d’une maison. Avant le Sblocca Italia, toutes les interventions de construction sur des unités immobilières existantes, qui modifiaient les surfaces ou le volume, étaient soumises à un permis de construire, avec tout le parcours de délivrance de l’arrêté de la commune avant 90 jours et le payement de l’impôt de construction. À présent, en revanche, ces interventions pourront être réalisées – à condition que la volumétrie globale du bâtiment ne soit pas altérée – simplement avec l’aide d’un technicien agréé, qui envoie à la commune le projet et la certification de conformité urbanistique ; on pourra alors commencer immédiatement les travaux.  Permis de construire Le terme pour l’examen des documents préparatoires (de 120 à 60 jours) sera réduit pour les communes avec plus de 100 000 habitants ; il sera possible de demander la prolongation de la validité du permis, après 3 ans à partir du début des travaux, en cas de difficultés techniques ou de nouvelles conditions (en fait, de très nombreux cas) ; il sera aussi possible de demander, avec une simple Scia, certaines variantes qui ne sont pas essentielles pour le projet, sans besoin de demander un nouveau permis. Ces trois changements simplifient un peu la vie des citoyens pour les interventions les plus complexes aussi (rénovations avec changement de volume ou d’élévation, agrandissements, nouvelles constructions). Requalification urbaine Les Communes et les Régions pourront réduire les frais d’urbanisation primaire et secondaire, les coûts de construction et l’impôt de construction, pour faciliter les interventions de rénovation au lieu que celles de nouvelle construction, dans le but de réduire la consommation de terrain.  Règlement unique sur la construction Il était attendu par les professionnels et les entreprises pour éliminer les quelque 8000 règlements communaux en vigueur aujourd’hui. Il sera prêt avant novembre 2015 et adopté par le gouvernement, les régions et les autonomies locales. Réduction Irpef de 20 % Jusqu’à maximum de 300 000 € des frais soutenus entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2017, pour acheter de nouvelles maisons en classe énergétique A ou B ou rénover des maisons existantes, et les louer avec loyer fixe pendant au moins 8 ans. Rent to buy Les normes relatives au « rent to buy », le contrat de jouissance en fonction de la vente successive des immeubles, sont réorganisées. Testo Unico Edilizia mis à jour  

Newsletter

Le Bois Vertical de Milan remporte le prix du plus beau gratte-ciel au monde. La climatisation est signée Sabiana.

Le prix, né en 2003 grâces à l’effort du Musée d’Architecture de Francfort (DAM), de la ville de Francfort et de DekaBank, s’adresse à tous les bâtiments qui dépassent 100 m de hauteur. Parmi les paramètres de jugement, la durabilité, le design, la qualité des espaces et l’intégration avec le contexte urbain. Le prix est remis tous les deux ans et pour cette édition on a évalué plus de 800 gratte-ciels dans tous les continents. Le jury international et multidisciplinaire a défini le Bois Vertical une « expression du besoin humain de contact avec la nature ; une idée radicale et courageuse pour les villes de demain : certainement, un modèle pour le développement des zones à haute densité de population dans d’autres pays européens ». Fini de construire en juin 2013, le Bois Vertical, dessiné par l’Italien Stefano Boeri et réalisé par Hines Italia in Porta Nuova a Milano, est un complexe composé par deux tours résidentielles, de 80 et 112 m de hauteur, avec 113 appartements de formes et dimensions différentes, chacun disposant d’un accès à un balcon ou à une terrasse pouvant héberger 800 arbres entre 3 et 9 m de hauteur, 11 000 plantes vivaces et tapissantes, 5 000 arbustes : au total, 20 000 m² de bois et de sous-bois. Étant donné qu’il s’agissait d’un projet d’avant-garde, caractérisé de manière importante par des critères à la fois de durabilité et d’impact environnemental que de design et qualité, les concepteurs ont choisi de confier la climatisation de l’ensemble du complexe à Sabiana, qui a fourni un millier de ventilo-convecteurs et les conduits de fumée. Les excellences italiennes choisissent Sabiana. Le prix, né en 2003 grâces à l’effort du Musée d’Architecture de Francfort (DAM), de la ville de Francfort et de DekaBank, s’adresse à tous les bâtiments qui dépassent 100 m de hauteur. Parmi les paramètres de jugement, la durabilité, le design, la qualité des espaces et l’intégration avec le contexte urbain. Le prix est remis tous les deux ans et pour cette édition on a évalué plus de 800 gratte-ciels dans tous les continents. Le jury international et multidisciplinaire a défini le Bois Vertical une « expression du besoin humain de contact avec la nature ; une idée radicale et courageuse pour les villes de demain : certainement, un modèle pour le développement des zones à haute densité de population dans d’autres pays européens ». Fini de construire en juin 2013, le Bois Vertical, dessiné par l’Italien Stefano Boeri et réalisé par Hines Italia in Porta Nuova a Milano, est un complexe composé par deux tours résidentielles, de 80 et 112 m de hauteur, avec 113 appartements de formes et dimensions différentes, chacun disposant d’un accès à un balcon ou à une terrasse pouvant héberger 800 arbres entre 3 et 9 m de hauteur, 11 000 plantes vivaces et tapissantes, 5 000 arbustes : au total, 20 000 m² de bois et de sous-bois.  Étant donné qu’il s’agissait d’un projet d’avant-garde, caractérisé de manière importante par des critères à la fois de durabilité et d’impact environnemental que de design et qualité, les concepteurs ont choisi de confier la climatisation de l’ensemble du complexe à Sabiana, qui a fourni un millier de ventilo-convecteurs et les conduits de fumée. Les excellences italiennes choisissent Sabiana.

Newsletter

Sabiana est encore une fois protagoniste sur les médias.

La fiabilité, la technologie et le design sont les caractéristiques que Sabiana a donné au poumon climatique du Jardin de la Biodiversité, qui a, dès son inauguration, suscité un intérêt fort chez les médias. Ils en parlent encore. Visitez la revue de presse pour voir les derniers articles. La fiabilité, la technologie et le design sont les caractéristiques que Sabiana a donné au poumon climatique du Jardin de la Biodiversité, qui a, dès son inauguration, suscité un intérêt fort chez les médias. Ils en parlent encore. Visitez la revue de presse pour voir les derniers articles.

Newsletter

Le Jardin de la Biodiversité, le fleuron de Sabiana, fait parler de lui.

Voilà deux mois déjà qu’il a été inauguré et ouvert au public : le Jardin de la Biodiversité, nouvelle section du jardin botanique de Padoue, rappelle encore l’attention des médias et sera l’une des excellences présentées dans le Padiglione Italia de l’Expo 2015. Le prestige et la qualité des produits Sabiana ont été choisis pour la climatisation de l’ensemble du bâtiment des serres, à travers les aérothermes Helios et Comfort, fabriqués selon des critères de solidité et de sécurité et avec une attention toujours vive pour le design. Voilà deux mois déjà qu’il a été inauguré et ouvert au public : le Jardin de la Biodiversité, nouvelle section du jardin botanique de Padoue, rappelle encore l’attention des médias et sera l’une des excellences présentées dans le Padiglione Italia de l’Expo 2015.  Le prestige et la qualité des produits Sabiana ont été choisis pour la climatisation de l’ensemble du bâtiment des serres, à travers les aérothermes Helios et Comfort, fabriqués selon des critères de solidité et de sécurité et avec une attention toujours vive pour le design.